Victimes du bombardement du 29 mai 1943 à Rennes (35)

J’ai décidé de retrouver les victimes décédées le 29/05/1943 à Rennes, lors du bombardement. Il y en aurait eu 210, j’en ai pour ma part retrouvé 121.

  1. Jean Baptiste Constant Marie, fossoyeur décédé à 40 ans sur l’avenue Gros Malhon, père de 5 garçons, et marié, domicilé à Cesson-Sévigné. Il s’agit de mon AGP.
  2. Marie CHEDMAIL, décédé à 20 ans, de Piré-sur-Seiche ayant comme tuteur, René LIGOT.
  3. Louis GUIMONT, décédé 45 rue de Brest, à l’âge de 65 ans, qui laisse sa veuve, ses 2 filles et son gendre ainsi que sa petite fille, Geneviève DUVAL.
  4. Claude LIVET, petit garçon de 4 ans.
  5. Marcelle GALIBOURD, femme de M. MARMIGNON, et mère de 4 enfants, Jeanne, René, Juliette & Michelle MARMIGNON.
  6. René DELALANDE, 35 ans, fils de Barnabé et père de 2 enfants, époux de Mlle BECHELOT (fille de César).
  7. Louis BRIAND, décédé à l’âge de 15 ans, frère de Joseph.
  8. Anna AUBRÉE, de Chartres de Bretagne, décédée à 26 ans, mère, épouse de M. DORENT.
  9. Marc PRIOUL, marié, décédée à 45 ans, employé d’Octroi.
  10. Alain HERVÉ, fils de Victor & de feu Mme BOULANDE
  11. Albert GUILLET, chef ouvrier au Magasin central, décédé à 56 ans, qui laisse sa veuve, ses enfant et son petit fils, Jean Claude DENIS.
  12. Louis BRILLU, décédé à 34 ans, petit-fils de Mme VALLY.
  13. Maria BOUCARD, décédée à l’âge de 22 ans, de Monterfil.
  14. Alphonse BAZILLE, décédé à 22 ans, frère de Raymond.
  15. Joseph GARNIER, instituteur de 62 ans.
  16. Jean LESNÉ, ancien maître d’hôtel, décédé à 69 ans, père de Michel et grand-père de Michel.
  17. Armand URVOY, boucher décédé à 24 ans, de L’Hermitage.
  18. Marie Ange GREGOIRE, femme de Georges BOULLIER, mère de 3 enfants, décédée Rue Jules Bodin à l’âge de 33 ans, de La Mézière.
  19. Mme JOLY, née LAVENANT, 46 ans, femme de Francis JOLY & mère de Paulette, soeur d’Yves LAVENANT et belle-mère de Jean DRUESNE.
  20. Albert LEBRETON, fils de Joseph, décédé à 41 ans, père de Christiane & Annick.
  21. Jacqueline COUSTON, belle-soeur du dernier.
  22. M. Marie MEIGNÉ, 51 ans, brigadier d’Octroi.
  23. Jean BERTHON, 29 ans, père d’Alain, époux de Mlle HAROUEL, garçon de restaurant chez M. & Mme METAYER.
  24. Mme GUYOMARD, décédée à 73 ans, ancienne buraliste, femme de Louis GUYOMARD, en captivité.
  25. Mme ROUSSEL, femme de Francis ROUSSEL, et mère de Max ROUSSEL.
  26. Noémie ONFROY, 22 ans, de Montauban de Bretagne.
  27. Mme Hélène BOHANNE, 39 ans, mère de Liliane et Marie BOHANNE.
  28. Auguste LEPRESTE, père d’Auguste, en captivité.
  29. Anne Marie VILLENEUVE, femme de Victor DUHOUX, décédée à 43 ans chez elle, 73 rue Adolphe Leray.
  30. Alphonse MILON, décédé à 27 ans, de la Chapelle Thouarault.
  31. Charles SAUPÉ, époux d’Amélie MOREL et grand-père de Charles HUREL, décédé à 65 ans.
  32. Renée CHARBON, femme de M. MOREL, mère de 2 enfants (Charles & André) décédé à 44 ans.
  33. Paul LEVEQUE, décédé à 76 ans, père de Pierre LEVEQUE.
  34. Joséphine GESHORS, femme de Pierre LANGLAIS, en captivité.
  35. Edmond LANGLAIS, fils de Joséphine GESHORS et Pierre LANGLAIS.
  36. Michel LANGLAIS, fils de Joséphine GESHORS et Pierre LANGLAIS.
  37. Angèle GESHORS, femme de Jean GUÉRY.
  38. Jeannine GUÉRY, fille de Jean GUÉRY et d’Angèle GESHORS.
  39. M. le Chanoine ERARD, décédé à 72 ans.
  40. Jean AIGRET, de Paimpont père de Marie-Thérèse & Joseph.
  41. Pierre SAGET, fils de Pierre SAGET, décédé à 39 ans, père de 3 enfants (Pierre, Joseph & Louise) du Rheu.
  42. Charles Jean Yves LE TREQUESSER, décédé à l’âge de 5 ans.
  43. Raymond GEORGES, décédé à 18 ans, petit-fils de Mme GERVIS, frère d’Alphonse & Clément GEORGES.
  44. Pierre BRIAND, décédé à l’âge de 16 ans.
  45. Ernest CHARBONNET, père de Maryvonne et époux de Mlle LARCHER de Sens de Bretagne
  46. Georges MUFFANG, médecin capitaine décédé à 41 ans, père de 3 enfants (Jacques, Annie & Michel).
  47. François ORAIN, infirmier major, décédé à 31 ans
  48. Pierre BOSCHET, marié et père, décédé à 39 ans alors qu’il rentrait d’Allemagne,
  49. M. HUE, commis auxiliaire
  50. Léopold RUEL, agent général d’assurances, décédé à 47 ans, père de 2 enfants (Jean-Claide & Colette)
  51. Emile PELE, décédé à 45 ans, de Saint-Rémy-du-Plein.
  52. René BOHUON, décédé à 41 ans, père de Georges, Odette & Renée.
  53. Maurice FAUCHARD, de Hédé, père de Maurice, Louisette et Guy.
  54. Sophie COUARD, femme de Pierre MARTIN.
  55. Suzanne FALIGUERHO du Rheu
  56. Marguerite FALIGUERHO du Rheu
  57. Pierre FOURNIER, décédé à l’âge de 70 ans.
  58. Roger JUMELAIS, décédé à 20 ans, maréchal de Broons, petit-fils de Mme CHAUVIN.
  59. Thérèse RIMBERT, décédée à 24 ans, femme de Louis GEORGET, et mère de Nicole, de Eancé.
  60. Nicole GEORGET, fille de Louis GEORGET, de Éancé, décédé à 9 mois.
  61. Annick LE GOUEFF, de Éancé.
  62. Victor SCHMITT, de Chevaigné, époux de Mlle PICHOT, père de Daniel, décédé à 24 ans.
  63. Albert CRÉTON, décédé à 33 ans.
  64. Madeleine GICQUEL, décédé à l’âge de 23 ans, fille de Pierre et fiancée à André BESNARD.
  65. Francis THEBAULT, époux de Marthe LESEINE.
  66. Marthe LESEINE. épouse de Francis THEBAULT.
  67. Jeannine LAHR, épouse de Yves THEBAULT, décédée à 21 ans 28 avenue Gros Malhon.
  68. Odette THEBAULT
  69. Marcel BALIGEAN, père d’Henri BALIGEAN
  70. Mme BALIGEAN, femme de Marcel BALIGEAN et mère d’Henri.
  71. Alberte VEZI, femme de M. GENICON.
  72. Émilie BORNES
  73. Denise GAILLARD, décédé à 22 ans, soeur de Claude, de Saint Thurial.
  74. Albertine BRÉARD, soeur de Louis fille de Mme & M. BRÉARD-MADIGAND.
  75. Célestin ROUSSEL, père de Berthe, Marguerite, Gisèle et Éliane, de Paimpont
  76. Georges RENAULT, frère de Denise, décédé à 22 ans
  77. André ROCHET, petit-fils de M. et Mme MONERAIS.
  78. Mme MONERAIS
  79. Fernand PALICOT, couvreur, pompier décédé à 22 ans, fils d’Alfred PALICOT et frère de Marialys.
  80. Auguste MENARD, de Moulins
  81. Jeannine LE GUILCHER, fille de Maria BOURDET, de Bédée
  82. Maria BOURDET, femme de M. LE GUILCHER, de Bédée
  83. Victorine MONNIER, femme de Jean Baptiste MONNIER.
  84. Albertine TRIBODET, décédée à l’âge de 19 ans, soeur d’Angèle TRIBODET.
  85. Isidore DUMOULIN, décédé à l’âge de 26 ans, de Servon.
  86. Eugénie PAILLET, femme de M. ROUSSEAU.
  87. Ange BODIN, décédé à l’âge de 20 ans, frère de Simone, Suzanne, Denise, Marcel & Jean-Claude BODIN.
  88. Mlle PICHARD, veuve de M. ALLANO, mère de Marguerite & André.
  89. Michelle DAUNAY
  90. Serge DAUNAY
  91. Albert DAUNAY
  92. Emmanuel EVEN, ancien combattant, père de Jeannine & Emmanuel, âgé de 48 ans.
  93. André BARIL, décédé à 34 ans, de Pacé, père de Marie-Andrée & Maryvonne.
  94. Louis POUECEL ou BOUETEL, décédé à 35 ans, du village de Launay à Bruz.
  95. Auguste AVRIL, beau-père d‘Émile JEGARD et grand-père d’Annick & Jean JEGARD.
  96. Jean-Louis JUGON, frère de Madeleine, Denise & Simone, décédé à l’âge de 20 ans, de Melesse.
  97. Marie Jeanne TISON, femme de Louis GUEROULT décédée 23 avenue Gros Malhon.
  98. Alphonse BEAUDOIN, décédé à 69 ans, 7 rue de Saint-Brieuc.
  99. René DAY, époux de Éléonore GEFFLAUT, décédé à l’âge de 79 ans, père de René et grand-père de René & Janine DAY.
  100. Marie BESNARD, femme de Louis GUERIN, décédée à 36 ans, mère de 2 enfants, Louis et Pierrette GUERIN.
  101. Marguerite LABBÉ, femme de Francis MARION.
  102. Eugène ETIENNE, décédé à 42 ans.
  103. Anna LEBRUN, femme d’Emmanuel DENAIS.
  104. Mme SCHUHÉ, femme de Pierre SCHUHE, mère de 2 enfants.
  105. Yvonne CHOUPEAUX, femme d’Yves BLOCH.
  106. Jean-Pierre COLLIOT, neveu d’Yvonne CHOUPEAUX
  107. Clémentine BETHUEL, femme de Joseph DELACROIX, commerçante.
  108. Anne Marie MOQUET, décédée à 67 ans, femme de Henri COUÉ et mère de Geneviève & Madeleine.
  109. Pierre LOUESSARD, décédé à 41 ans.
  110. Marie PITRÉ, épouse de Henri GRIMAUD, et mère de Jeanine MARY, de Bain-de-Bretagne.
  111. Ernest ROBERT, commerçant, marié, décédé à 33 ans. Il se rendait avec son camion à la gare de Rennes pour aller chercher des invités – Il s’arrêta dans un café-restaurant au 4 rue nantaise lorsqu’il fut tué.
  112. Hyppolite EXBOURSE, décédé à 44 ans.
  113. Hélène BRIAND, décédée à 36 ans, 32 avenue Gros Malhon, dans le jardin de l’horticulteur Paul BRAULT.
  114. Robert BAHUAUD, décédé à 21 ans.
  115. Louis Joseph GAUTIER, décédé à 53 ans.
  116. Joseph COATEVAL, marié et père de 2 enfants, décédée à 32 ans, sous-chef électricien de la SNCF.
  117. Marie PRUNIER, veuve, décédée à l’âge de 64 ans.
  118. Auguste DELACOUR, de Guipry.

mais aussi André BOURGEON, 43 ans, Juliette NICOLAS, née TEXIER, 31 ans, Mme GAULTIER, née VALLÉE, 78 ans décédés des suites au bombardement.

Toutes ces victimes civiles avaient entre 9 mois (Nicole GEORGET) et 79 ans (René DAY).

J’ai réussi a retrouvé tous ces noms grâce à Généanet, MémorialGenweb ainsi que Gallica et les archives Ouest-France.

N’hésitez pas à me suggérer des noms qui ne sont pas présents afin de compléter cette liste ou à me donner les informations qui ne sont pas encore présentes.

Merci.

Romain.

Publicités

Mes recherches sur Anna, mon AAGM

SARCIAUX FOUERE DUPIN 1
Tombe SARCIAUX FOUÉRÉ DUPIN à Gévezé (35)

Comme vous devez le savoir, j’ai été très touché par mon AAGM, Anna SARCIAUX, décédée en 2006, alors que j’avais quelques mois sans connaître mon existence. Moi non plus je ne connaissait pas mon existence tout comme mes proches. Je n’ai aucune photo pour cette lointaine aïeule a laquelle je me suis attaché qui décédée si récemment, je n’ai ni même une mémoire d’elle.

Je lui avait d’ailleurs consacré un article lors du Challenge AZ 2018 « Madame X » car avant la généalogie je ne connaissait pas son existence, à elle.

Cet article est évolutif. A chaque nouvelle information, je la rajouterai.


Le 25 décembre 2018, comme cadeau de Noël, l’ancien secrétaire de la maison de retraite « Les Alleux » de Melesse (35), me confie que mon AAGM, Anna était malvoyante et qu’elle vivait au 3eme étage de l’EHPAD.


Jusqu’au 18 mars 2019, je n’avais pas avancé mais je m’aperçois que j’avais pas regarder l’acte de naissance de son mari, Jules DUPIN, né en septembre 1909. Une mention marginale de décès était inscrite sur la ville de Guipel (35), en 1984. Je demande donc l’acte de décès de Jules DUPIN à la mairie de Guipel.


Le 27 mars, je le reçois ! Jules est décédé à la « Rafflière », à Guipel, le 3 avril 1984. C’est une certaine Mme BRIAND Léone, née DUPIN, domicilié 3 rue V. à Chatou (78) qui déclare le décès de Jules.

DUPIN BRIAND léone.png
Signature de Léone DUPIN épouse d’André BRIAND en 1984

Le même jour, j’apprends grâce aux Archives de Ouest-France que mon AAGM a eue une ligne dédié à son décès dans le journal Ouest-France.

DUPIN SARCIAUX Anna

Je fait par de l’avancée de mes recherches sur Twitter et miraculeusement, une personne me contacte me donnant une date de naissance et de décès d’une Léone Juliette Jeannine DUPIN. C’est peut-être « ma » Léone, de plus elle porte le prénom Juliette !

Je fais donc 2 demandes. Une, à la mairie de Guipel pour savoir si une tombe DUPIN-SARCIAUX serait présente au cimetière et l’autre à la mairie de naissance de Léone, Gévezé (35), pour son acte naissance.


Le lendemain, le 28 mars, les 2 mairies m’ont répondues. L’acte m’apprends que Léone est bien la fille d’Anna, mon AAGM. C’est donc mon AGT. De plus, c’et sa grand-mère, Léonie FOUÉRÉ qui déclare la naissance de Léone, en novembre 1939, 6 mois après le mariage d’Anna & Jules.

FOUERE Léonie
Signature de Léonie FOUÉRÉ, mère d’Anna en 1939

Mais malheureusement, la mairie de Guipel me répond négativement. Anna & Jules ne sont pas enterrés à Guipel.

Après m’être assuré que Léone est bien mon AGT, je demande son acte de décès, en 1997 à la mairie Rueil-Malmaison et son acte de mariage avec André BRIAND, en 1965 à Saint-Symphorien (35).


Le 30 mars, en fouillant de plus en plus dans les Archives du Ouest-France, je découvre l’onglets « pages » qui permet de retrouver les pages entières du journal. Notamment celles des obsèques.

recherches ADD Anna.png
Recherche sur le site Ouest-France pour retrouver l’avis de décès d’Anna

Et j’ai retrouvé l’avis de décès d’Anna, mon AAGM !! Dans cet avis de décès étaient mentionnés ses enfants, André BRIAND, Germaine, Joseph et Odette, ses petits-enfants et arrières petits enfants ainsi que ses neveux et nièces. Un certain Dr BRACQ et la maison de retraite de Melesse sont remerciés. Il est aussi inscrit qu’Anna à été inhumée au cimetière de Gévezé.

ADD Anna
Avis de décès de Mme Anna DUPIN

J’ai réussi à retrouver les adresses de Germaine DUPIN & Odette PATTIER grâce aux villes inscrites en haut de l’avis de décès  (Melesse-Chatou-Longaulnay-St Médard sur Ille). Je leur ai donc écrit une lettre expliquant ma démarche et mon histoire en espérant avoir une réponse. 🙂


Le 2 avril, je reçois les 2 actes de Léone DUPIN dans ma boîtes aux lettres. J’y apprends que mon AAGM, Anna SARCIAUX était déjà à la maison de retraite de Melesse en 1997. Elle y a donc passé au moins 9 ans de sa vie. De plus, Léone & André BRIAND vivaient encore 3 rue V. à Chatou (78), comme en 1984. Et comme témoin au mariage, il y a mon AGP, Armand décédé en 1998, beau-frère de Léone.

Je demande l’acte de naissance d’André à la mairie de Parthenay afin de savoir si il est décédé.


Le 3 avril, je retrouve l’avis de décès de Jules DUPIN, décédé en 1984. Je n’y apprends pas grand chose mis-a-part le fait qu’il fut inhumé à Gévezé.

DUPIN Jules ADD
Avis de décès de M. Jules DUPIN

J’en profite pour faire une demande pour savoir si une tombe DUPIN-SARCIAUX existe toujours à Gévezé.


Le lendemain, 4 avril, je reçois 2 réponses, une positive & une négative :

Une de la mairie de Parthenay-de-Bretagne. Ils ne peuvent pas me donner l’acte de naissance d’André BRIAND de janvier 1931, soit il y a 88 ans car « Je suis ni la personne concernée par l’acte, ni un ascendant, ni un descendant ni un professionnel autorisé par la loi. » Mais on me mentionne que : « La communicabilité des archives publiques permet à toute personne de demander la reproduction d’un acte de plus de 75 ans (depuis la date de clôture du registre) » C’est incompréhensible Ça c’est la mauvaise nouvelle sinon, il y a la super bonne nouvelle

La mairie de Gévezé m’a répondu dès le lendemain. Je les remercie. Ils m’informe qu’une concession DUPIN SARCIAUX FOUERE est située dans l’ancien cimetière et me donne sa position. Mon AAGM, Anna SARCIAUX, son mari, Jules DUPIN et sa mère, Léonie FOUERE y serait donc enterrés.


Ce 5 avril, j’obtient la photo de la tombe SARCIAUX FOUÉRÉ DUPIN. Je suis tellement heureux grâce à Valentin GUIMONT.

SARCIAUX FOUERE DUPIN 1.png

Sur la tombe, de nombreuses plaques sont présentent. On peut y lire : « A notre Grand-Mère »,  « A notre Tante », « A mon parrain », « A notre Grand-Pere », « A mon époux », « A ma belle-mère »

MAJ 5/4 22:10 : Après avoir eue la photo de la tombe de mon AAGM, je demande sous conseils des geneatwittos, à la mairie de Gévezé, si il serait possible d’avoir le nom de l’ayant-droit de la concession.


MAJ du 6/4 20h00 : Je décide de demander avec toute gentillesse si Germaine ou Joseph BRIAND ne serait pas né à Gévezé entre 1940 & 1951


MAJ du 7/4 14:50 : Aujourd’hui on est dimanche 7 avril, normalement rien dans la boîte aux lettres mais surprise, il y a du courrier. Je m’empresse d’ouvrir la boîte aux lettres et découvre un courrier de la mairie de Parthenay-de-Bretagne. Malgré leur réticence, ils m’ont envoyé avec tout de même l’annotation « Acte délivré à une personne non concernée par l’acte. Ne peut être utilisé ». Je lis l’acte, c’est bien l’acte de naissance d’André BRIAND. Comme mention marginale, seulement son mariage avec mon AGT, Léone. Mais il n’y a aucune mention de décès, André serait donc toujours vivant, il aurait 88 ans ! (Il y a 43 ans, le 7 avril 1976, le père d’André, Auguste décédait à l’âge de 76 ans, à Gévezé)


MAJ du 11/4 16:30 : Aujourd’hui la mairie de Gévezé m’a répondu par mail. Elle m’a envoyé un actes de naissance DUPIN et un extrait.

Le premier acte date de 1942. C’est la naissance de Jules V. B. L. DUPIN déclaré par son père. J’ai donc la signature de Jules DUPIN, mon AAGP, époux d’Anna.

DUPIN Jules.JPG
Signature de Jules DUPIN, père

Je lis les différentes mentions marginales et m’aperçoit que Jules s’est marié à une certaine Germaine, à Bécherel en 1976. C’est sans doute la même Germaine qui apparait sur l’avis de décès d’Anna et a qui j’ai écrit une lettre. Malheureusement, Jules est décédé en 1988, à 46 ans. Encore une épreuve pour Anna.

La mairie m’a délivre un extrait d’acte de naissance daté de 1944. Il s’agit de la naissance de Joseph DUPIN. Joseph aurait actuellement célibataire et âgé de 74 ans d’après le fait que son acte de naissance ne porte aucune mention marginale.

MAJ du 11/4 20:25 : J’ai retrouvé dans les archives du Ouest France, l’avis de décès de Jules DUPIN, le fils (1942-1988).

DUPIN Jules fils ADD.JPG
Avis de décès de Jules DUPIN, fils

Voici l’arbre d’Anna, après mes découvertes d’aujourd’hui.

Anna enfants

MAJ 11/4 22:00 : Dans le quotidien Ouest France du 4 janvier 1944 relate la naissance d’un Marcel DUPIN, à la Villée, en Gévezé, où vivait Jules & Anna. Est-ce leur fils ?

DUPIN Marcel naissance 4 janv 1944.JPG
Ouest France de Rennes du 4/1/1944

MAJ  14/4 17:00 : J’ai réussi à retrouvé l’avis de décès de la grande soeur, d’Anna, Joséphine SARCIAUX (1906-1977) , épouse de Marcel BUSNEL.

SARCIAUX Joséphine ADD

Elle est décédée chez sa fille, Renée BUSNEL et son gendre, Jean MAUDET. Ils habitaient place des Acacias à Gévezé. Cette adresse est toujours associé dans l’annuaire à un numéro de téléphone et au nom de Jean MAUDET. Dois-je les contacter ? Renée est la nièce d’Anna.


Aujourd’hui, le 19 avril, ça fait 13 ans que mon AAGM, Anna DUPIN, née SARCIAUX s’est éteinte à l’âge de 93 ans, à l’hôpital de Pontchaillou, à Rennes. Elle a vécu pendant toute sa vie des épreuves. Son décès a du être également une épreuve pour son fils, Joseph, son gendre, André, sa belle-fille, Germaine et pour Odette.

MAJ du 19.4.2019 12h00 :

J’ai reçu de la mairie de Rennes l’acte de décès de Jules DUPIN, le fils d’Anna.  Il est décédé en 1988 à Rennes alors qu’il vivait à Lonfaulnay.  L’adresse correspond à celle où j’ai écrit à Germaine. J’ai donc écrit à Germaine DUPIN, la veuve de Jules, mon AGO.

Un autre point intéressant de l’acte : il est écrit ququ’Anna est domiciliée à Chatou. Ce qui veut dire que mon AAGM à vécu avec sa fille, Léone et son gendre André pendant un petit moment.


Je vais maintenant vous faire un résumé de la vie d’Anna SARCIAUX grâce à mes nouvelles recherches.

Anna naît en 1916 à Langan. Elle a une soeur jumelle, Léonie qui décédera très tôt comme ses 6 petits frères et soeurs. Elle vit donc son enfance avec ses sœurs aînées, Joséphine (1906-1977) et Bernadette (1909-1997), ainsi qu’avec son grand-frère, Pierre (1911-1939) et ses parents à Langan. Elle aura une fille naturelle, Anna en 1930 à St Gondran. Elle déménage à Acigné et se marie à Liffré en avril 1939 avec Jules DUPIN qui reconnait sa fille. Elle se rapproche de sa mère, Léonie FOUERE et quelques mois après le mariage, elle accouche d’une petite Léone à Gévezé. Elle est cultivatrice/agricultrice. En 1942, elle accouche d’un petit Jules à la Villée de Gévezé, et 2 ans plus tard, elle accouche d’un petit Joseph. Elle perd sa mère à la Villée en Gévezé, en 1956. En 1965, elle vit avec son mari, à la Théaudière sur la commune de Saint Symphorien où elle marie sa fille, Léone avec André BRIAND, natif de Parthenay-de-Bretagne. Puis, en 1976, elle marie son fils, Jules à Bécherel avec GermaineElle perd sa fille aînée, Anna en 1978 puis son mari, Jules à Guipel en 1984, il sera inhumé à Gévezé. Elle perd son fils, Jules, en 1988. Elle vivait alors à Chatou avec sa fille, Léone et son gendre, André. Mais malheuresment Anna fini par perdre sa fille, Léone en 1997. Elle a vécu au 3ème etage de la maison de retraite des Alleux à Melesse pendant au moins 9 ans de 84 à 93 ans.

Elle s’éteint en avril 2006 à l’âge de 93 ans et sera inhumé à Gévezé le 21 du même mois auprès de son mari et de sa mère. Les plaques « A notre Grand-Mère »,  « A notre Tante » et « A ma belle-mère » seront posées sur sa tombe. Ses enfants, André BRIAND, Germaine DUPIN, Joseph DUPIN ainsi qu’Odette PATTIER font paraître un avis dans le quotidien Ouest France du 20 avril 2006.

SARCIAUX Anna.png
Carte via Mappy

Merci pour votre lecture.

Romain.

Léontine, la nouvelle doyenne de ma généalogie.

Je reviens avec un article concernant une de mes AAGM.


Jusqu’au 13 mars dernier, je croyais que la doyenne de ma généalogie était mon AAGM, Anna SARCIAUX, femme DUPIN, décédé en 2006 à l’âge de 93 ans.

Mais, ce jour là, j’ai décidé d’exploiter les archives du journal local de mes ancêtres, le Ouest-France.

Dans le quotidien du 11 mars 2003, il est indiqué le décès de Léontine BODIOU, veuve d’André CHATELLIER.

BODIOU Léontine 11032003
Extrait du Quotidien Ouest-France du 11/03/2003

C’est bien mon AAGM, née en 1903, épouse en seconde noces d‘ André Albert CHATELLIER.

Je demande donc son acte de décès à la mairie de Rennes que j’obtient dans la semaine.


Mon AAGM, Léontine BODIOU est décédé à 99 ans, le 9 mars 2003 à son domicile, rue de la Tauvrais. Elle devient donc la doyenne de ma généalogie.

Après une rapide recherche sur l’ami Google, j’apprends qu’une unité de soins de longue durée est présente à La Tauvrais. Mon AAGM y résidait donc en 2003.


Je vais vous conter l’histoire de Léontine.

Léontine est la fille naturelle de Marie Julienne BODIOU, elle est née à la Vollerie, sur la commune de la Mézière (35), le 27 décembre 1903. Elle est accueilli par 2 grands-frères et une grande soeur.

On la retrouve sur le recensement de 1906, à La Mézière (35) au lieu-dit de Montgerval avec sa soeur et sa mère  :

bodiou gerard 1906 la meziere montgerval p20

Elle déménage à Betton (35) puis alors qu’elle a 3 ans, sa mère se marie à Pierre Marie CHESNOT, en octobre 1907.

Un demi-frère, Armel naîtra de cette union, en 1909 à St Aubin d’Aubigné (35).

Elle perd son grand frère, Jean Baptiste GERARD, à la guerre 14-18, en 1914 at son beau-père, Pierre Marie CHESNOT décède lui aussi.

Sa mère se remarie donc, en 1917 avec Augustin SAGET.

Léontine, elle se mariera en 1928, à Vignoc (35) avec Jean Louis GUEDE, né en 1904.

Je leur connait seulement une fille, née en 1931 et décédé en 2005.

Je retrouve Léontine en 1950 seulement. Elle vit alors à  » La Colaserie « , en Saint Médard sur Ille (35) et est sans-profession. Elle se marie à St Médard avec André Albert CHATELLIER, né en 1906, le 20 septembre 1950. Voici sa signature : BODIOU Leontine.jpg

53 ans après, je retrouve Léontine, agricultrice en retraite pour son décès, rue de la Tauvrais, à Rennes, le 9 mars 2003.


Je n’ai aucune photographie de Léontine. Je savais seulement qu’elle avait vécu à Rennes un temps et qu’elle avait vécu au moins 75 ans par le témoignage de mon père qui se souvient l’avoir vu une fois, petit.

Je n’obtient malheureusement pas d’avis de décès pour mon AAGM sur les archives du Ouest-France ,pouvant m’indiquez d’éventuels cousins à contacter afin d’obtenir plus d’informations ou une photo.

Mais j’obtient l’avis de décès d’Alain HERVÉ, décédé en 2001 à Rennes, en son domicile, 11 rue Emile Bernard, à 49 ans. Sa grand-mère, Mme Léontine CHATELLIER est mentionné dans l’avis de décès, Léontine est peut-être Léontine BODIOU. J’ai retrouvé Marie Jeanne HERVÉ, sa femme via l’annuaire mais j’hésite à prendre contact.

Je lance donc une bouteille à la mer : si vous vous avez connu Léontine CHATELLIER, née BODIOU ou l’un de ses maris : Jean Louis GUEDE ou André CHATELLIER n’hésitez pas à me contacter.


Merci de m’avoir lu.

Son arrière-arrière-petit-fils, Romain.

herve alain avis de décès
Avis de décès de M. Alain HERVÉ

Les lieux de naissances de mes ancêtres – #généalogie

J’ai décidé de faire n état des lieux des naissances de mes ancêtre en ce début d’année.

Si vous connaissez un peu ma généalogie, vous aurez deviner que mes ancêtres sont principalement bretillien. Ils sont en effet majoritairement nés en Ille-et-Vilaine.


Il faut remonter à la 5ème génération pour retrouver un ancêtre nés hors d’Ille-et-Vilaine. Il s’agit de Jules VASSAL qui est né à Paris, comme sa mère.

2 générations plus haut, la branche parisienne devient aveyronnaise. Et à la même génération, un ancêtre est né dans le Lot-et-Garonne et un autre dans la Manche.

A la génération suivante peu de choses changent, mis-a-part l’apparition d’un couple des Côtes du Nord et l’extinction de la branche du Lot-et-Garonne.


Les naissance de mes ancêtres ont donc eu lieu dans 6 départements.

Sur le graphique ci-dessous, on voit beaucoup mieux l’importance de l’Ille-et-Vilaine dans ma généalogie. Vous pouvez voir dans cet article le point de départ de toutes mes autres branches.

lieu de naissance

lieu de naissance legende

Sur le graphique, on peut également voir l’importance des ancêtres inconnus dans ma généalogie, dont ces  hommes inconnus sont à la source.


Mes ancêtres sont donc majoritairement bretillien, mais ils viennent principalement du centre ce l’Ille-et-Vilaine. J’ai très peu d’ancêtres du Nord et du Sud de l’Ille-et-Vilaine.

En Ille et Vilaine.png
Carte via Geneanet
35
Carte d’I. et V. colorisée par mes soins – Image de base Wikipedia
22.png
Carte des Côtes du Nord colorisée par mes soins – Image de base Wikipedia (vert : évènement)

Et vous, où sont nés majoritairement vos ancêtres ?

 

Noyal-sur-Vilaine (35) – #généalogie

Pour suivre ma série des communes de ma généalogie, j’ai pioché la commune de Noyal-sur-Vilaine, qui comme celle de Gaël se trouve en Ille-et-Vilaine.


Personnellement, je connais Noyal-sur-Vilaine depuis ma toute petite enfance. J’y vais d’ailleurs tous les jours. Le nom de Noyal est du aux noyalles autrefois produites dans la commune.

La Vilaine, délimite sa frontière avec la commune d’Acigné, d’où le nom de Noyal sur Vilaine.

Voici une carte postale de Noyal-sur-Vilaine, l’église Saint Pierre est juste à gauche.

Noyal postale.JPG
Noyal-sur-Vialine, La Place – Généanet

Noyal se situe géographiquement à l’est de Rennes. Elle est entourée d’Acigné, Brécé, Servon, Domloup, Domagné, Châteaugiron ainsi que Cesson.

J’ai d’ailleurs plusieurs ancêtres ayant des événements dans toutes ces communes, mis-a-part Domloup (seulement 3).


Généalogiquement, je retrouve la commune très proche de moi, en effet, mon grand-père est malheureusement décédé, à l’âge de 32 ans, en 1968, dans la commune.

Louis Marie BERTHIER & Perrine NOËL

I

Marie Rose

I

Marie

I

Mon grand-père

Mon grand-père ainsi que ses arrières grands parents sont seulement décédés à Noyal. Par contre, sa mère, Marie et sa grand-mère, Marie Rose sont elles, seulement nés à Noyal.

Louis BERTHIER s’est également marié en 2nde noces à Noyal, avec Anne CADIEU et son beau-père, Jean LOUEL est décédé dans la commune.

J’ai 6 évenements généalogiques dans cette branche.


L’imense branche LIGUET :

Cette branche est également une branche reliée à mon grand-père.

Je vous ai donc fait deux petits schémas pour illustrer cette immense branche LIGUET.

Noyal ancetres2.png

Michel est mon AAGP. On peut voir que dans sa branche maternelle seulement son grand-père, Louis PIET à un événement dans la commune, il s’agit de son mariage en 2nde noces.

Par contre, du côté paternel son père et son grand-père sont  nés à Noyal. Ses AGP ont passés leurs vies à Noyal et son AGM, Jeanne PANNETIER y est décédée.

Noyal ancetres1.png

Si je remonte un peu plus dans l’ascendance de Michel, je lui retrouve beaucoup d’ancêtres ayant passés toute leur vie à Noyal-sur-Vilaine.


Branche CADIEU :

Après la grosse branche LIGUET, il me reste la petite branche CADIEU, plus courte.

noyal ancetres3
Ascendance de Anne « Marie » Perrine CADIEU via Généanet

Vous pouvez remarquez que les ancêtres de Marie CADIEU ont peu vécus à Noyal mais y ont passé seulement un peu de temps. Aucun d’entre eux, y a vécu toute sa vie.


J’ai retrouvés plusieurs villages (lieu-dit) de Noyal dans mes recherches :

Noyal carte.png
Cartographie via Google MyMaps

Jacques LIGUET est né à la Rousselais, en 1814.

Jean LOUEL et sa fille, Perrine NOEL sont décédés à Tréhourdin en 1893 et 1904, sa petite fille, Marie BERTHIER, elle, est né là-bas en 1892.

Jean LIGUET, est né à la Galaicherie, en 1783. Il a, part la suite, vécu à la Rousselais.

Sa grand mère paternelle, Françoise JAMOYS, est elle, née en 1712 à la Heurtelais.

Jean CADIEU, lui est né au Gromier, en 1794 mais à vécu avec son épouse, au  Mauny vers 1821. Quant à son épouse, Françoise LEGO a été domicilié à la Closerie avant son mariage, en février 1821.


51 événements (N,M,D) ont eu lieu à Noyal-sur-Vilaine. Il s’agit de ma 8e commune comportant le plus d’événements ancestraux. C’est en tout 17 naissances, 14 mariages et 20 décès.

Sinon, j’ai retrouvé en tout 74 événements avec les collatéraux.



Merci de m’avoir lu. A bientôt pour une nouvelle commune.

Romain.

 

Gaël (35) – #généalogie

J’ai décidé d’adapter le challenge #1J1Commune auquel je ne peux participer,  en écrivant un article par-ci par là sur une commune de ma généalogie.

Je commence avec la commune de Gaël, en Ille-et-Vilaine (35).


gael
AD35 – Gaël – Naissances – 1912

Gaël est une commune d’Ille-et-Vilaine, frontalière avec le Morbihan et les Côtes d’Armor.

Gael carte.png
Carte provenant de Google Maps

Maintenant de mon point de vue, Gaël reste la commune situé le plus à l’ouest dans ma généalogie. Je la retrouve la première fois en 1844, lors de la naissance de Jean Marie GONTIER, qui est d’ailleurs le seul de sa fratrie ainsi que de ma généalogie, à être né dans la commune.

5 de mes ancêtres ont un événement dans cette commune. A vrai dire, tous « mes » événements de Gaël ont un lien avec les ancêtres de mon sosa 42 (Gen. 6),  Jean Marie GONTIER.

Gael ancetres.png
Arbre de Jean Marie GONTIER via Généanet

Le plus récent d’entre eux date du 8 juin 1856. Il s’agit du décès de Marie RIVÉ.

J’ai retrouvé 2 noms de villages à Gaël dans ma généalogie : la Folie et Clemelin

gael lieu dit
la Folie et Clémelin via Geoportail

La Folie est le lieu de naissance de mon quadriaïeul, Jean Marie GONTIER, né en 1844 et Clémelin est le lieu de décès de son grand-père, François, décédé en 1821.

Les parents de Jean Marie, Louis et Marie LECLERC sont les seuls ancêtres à s’être mariés dans la commune. Ils s’épousent le 19 juillet 1843.

Du temps, où, mes ancêtres vivaient à Gaël, environ 2200 habitants y vivaient.

En résumé, 5 ancêtres ont vécus à Gaël, Jean Marie GONTHIER, ses parents Louis & Marie ainsi que ses grands-parents paternels, François & Marie et, tous les évenements ont lieu entre 1821 & 1856.

Merci de m’avoir lu.

Romain.

 

 

 

#16AAGP Marie Julienne BODIOU (1865-1950) – #généalogie #32QC

bodiou gerard 1906 la meziere montgerval p20

Je termine ma série des 16AAGP avec mon sosa 47, Marie Julienne BODIOU que j’ai découvert il y a seulement quelques mois. Malheureusement, mon sosa 46 est inconnu, vous le comprendrez en lisant l’histoire de Marie Julienne.


Il est 3 heures du matin, le 17 mars 1865, lorsque le couple BODIOU, habitant au village du Coudray, à Melesse (35) accueille un petite nouvelle. Le père, Jérôme, scieur de long, attends deux jours pour aller déclarer la petite à la mairie. Il lui donne les prénoms de Marie Julienne.

Les parents de Marie Julienne, Jérôme & Perrine CHERUET se sont mariés un peu moins de 2 ans avant. Marie a 3 demi-frères et soeurs du côté de son père avec Marie LOISEL, Pierre, Angélique et Jean Baptiste. Ils sont nés plus de 10 ans avant elle. Pierre est né en 1846, 19 ans avant Marie.

L’année d’après, alors que Marie Julienne a 1 an et 1/2, sa mère accouche d’un petit garçon nommé Pierre Marie, le jour de Noël.

Ensuite, la famille déménage à Mainbuet, dans la même commune.

COUDAY MAINBUET Melesse.png

Dans ce village, la famille accueille un autre petit garçon, né le 12 février 1869. Il s’appelait Ange Marie. Il décède malheureusement à l’âge de 10 mois, le 14 décembre 1869.

On retrouve la famille à Mainbuet, en 1871.

BODIOU CHERUET La Meziere 1871 p82 Mainbuet.png

Par la suite, toute la famille déménage à La Lande de La Mézière (35), où les parents de Marie deviennent débitants de cidre.

A noter que Jérôme, le père de Pierre et Marie est souvent noté comme « indigent secouru ».

En octobre 1888, Marie se marie avec Julien GÉRARD, qui a 25 ans de moins qu’elle, à La Mézière (35).

Le couple s’installe au Beauséjour, toujours à La Mézière, où Marie accouche, en juillet 1889 d’un petit Pierre Marie. 2 ans, plus tard, en février 1892, Jean Baptiste nait à la Herbetais, à La Mézière (35). Jean Baptiste est mort pour la France, le 21 août 1914 à Auvelais, en Belgique

La famille déménage à la Ferrière, toujours dans la commune de La Mézière, c’est dans ce lui où Marie accouche de 2 petites filles, Angèle et Marie Louise, nées respectivement en juin 1895 et août 1897. Mais c’est aussi là bas que décède en 1897, la mère de MariePerrine, veuve depuis 1895. L’année suivante la petite dernière, Marie Louise décède à l’âge de 6 mois à la Ferrière.

Mais malheureusement, le mari de Marie, Julien GÉRARD décède le 1er janvier 1900. Il laisse alors sa femme de 35 ans, veuve avec ses 3 enfants âgés de 11 à 5 ans.

On retrouve Marie aux Loges, toujours à La Mézière avec ses enfants, lors du recensement de 1901.

BODIOU GERARD 1901 La Meziere Loges p11.JPG


Le 27 décembre 1903, à la Vollerie, toujours à la Mézière, Marie accouche d’une petite fille, né de père inconnu, qu’elle prénomme Léontine. Elle deviendra mon AAGM.

On retrouve Marie et ses 2 filles, en 1906, à Montgerval, toujours à La Mézière.

BODIOU GERARD 1906 La Meziere Montgerval p20.JPG

L’année d’après, le 19 octobre 1907, Marie épouse Pierre CHESNOT à Chevaigné (35). Il est indiqué qu’elle est domicilié à Betton (35). Son mari, est originaire de Guipel et a 20 ans de plus qu’elle.

Le 22 mai 1909, aux Chênes des Noes, à St Aubin d’Aubigné, Marie accouche d’Armel Jean Baptiste SAGET.

Regardons la famille qu’on retrouve au bourg de  St Médard sur Ille, en 1911 :

BODIOU CHESNOT 1911 Bourg St Germain sur Ille.JPG

On peut voir que Léontine est nommé CHESNOT au lieu de BODIOU et que Pierre CHESNOT était carrier.

Ensuite, le 28 mai 1917, Marie est veuve par 2 fois et épouse à La Mézière, Augustin SAGET. Il a 10 ans de plus qu’elle et il est lui-même veuf d’Anne COLOMBEL.

Le mariage est indiqué dans le bulletin paroissial de La Mézière.

SAGET augustin BODIOU Marie Julienne.JPG

Marie termine sa vie à Andouillé-Neuville (35), au village de la Boulagerie, c’est son fils, Armel SAGET qui déclare son décès, le 9 janvier 1950. Elle décède à l’âge de 84 ans.

J’imagine que Marie a eu une très grande descendance, étant mariée 3 fois et ayant eue une fille naturelle. Elle a essentiellement vécue à La Mézière même si elle a vécu un peu partout, ses principaux actes la déclarent domicilée dans 7 communes différents : Betton, Chevaigné, Melesse, Andouillé-Neuville, Saint Médard-sur-Ille, St Aubin-d’Aubigné et La Mézière.

Regardez les déplacements de Marie via Mappy.

BODIOU Marie Julienne.JPG

J’espère pouvoir retrouver tous ses enfants.

 

Merci de m’avoir lu.

Romain.


MAJ du 17/02/2019

Le maire d’Andouillé-Neuville (35) m’a transmit le décès et la mariage d’Armel Jean Baptiste SAGET, le fils de Marie BODIOU. J’ai découvert qu’il est décédé au même endroit que sa mère mais grâce à l’acte de reconnaissance transmis avec l’acte de mariage, j’ai découvert, Michel CHESNOT, né en 1937, cousin de mon AGM. Suite à cela, j’ai fait une petite recherche et j’ai découvert qu’il est décédé en 2013 à 76 ans. Dans l’avis de décès, je lui ai découvert des frères et sœur vivants. J’espère pouvoir les retrouver pour les contacter mais malheureusement je n’ai aucun nom…