Aujourd’hui, 17 juillet 2022, le Tour de France cycliste débute une étape à Rodez, capitale de l’Aveyron. A cette occasion et pour participer au TDFGénéalogie 2022 lancé par Geneatech, je vais évoquer mes ancêtres rouergats.

Cathédrale Notre-Dame de Rodez – Pixabay

Tout d’abord, avant tout, comme l’étape du jour commence au pied de la magnifique cathédrale Notre-Dame de Rodez, avec le plus haut clocher plat de France, je ne peux pas ne pas mentionner mes collatéraux découverts récemment qui furent évêques de Rodez. Ces évêques sont au nombre de trois : Jacques de CORNEILLAN (évêque de 1560 à 1582), son neveu, François (évêque de 1582 à 1614) et son petit-neveu, Bernardin (évêque de 1614 à 1645).  Ce dernier est en effet, selon les armoriaux le frère de mon sosa 8488, Hector-François de CORNEILLAN et je vais tenter de vous le présenter ci-dessous.


Bernardin de CORNEILLAN (dont le portrait trône encore à l’évêché et dont les armoiries sont encore au sommet de l’orgue de la cathédrale) serait né vers 1577. Il fut d’abord archidiacre de Conques puis en août 1605, il devient évêque de Nicopolis pour finir, en 1614, évêque de Rodez. En 1610, il avait été choisi pour prêter serment de fidélité pour le Rouergue, à Louis XIII et dû faire face à la peste en 1626. Le 18 mai 1645, sur le point de mourir, il rédige un testament dans lequel il donne son plus beau cheval à M. de FREISSINET, son neveu par alliance ainsi que deux mulets et sa litière à Mme de FREISSINET (née Jeanne de CORNEILLAN), sa nièce. Sa bibliothèque et tous ses habits reviennent à son neveu chanoine et il institue dans ledit testament son autre neveu, Antoine-Arnaud de CORNEILLAN comme héritier universel.


Tous mes Rouergats (y compris les de CORNEILLAN) sont les ascendants d’Antoinette Mélanie VASSAL (sosa 33), mon ancêtre parisienne puisque ses parents, Pierre-Jean VASSAL et Marianne IMBERT étaient tous deux originaire du département aveyronnais. Lui est né au Nayrac et elle, à Cantoin.

Arbre d’ascendance d’Antoinette VASSAL

En dehors de la branche noble des de CORNEILLAN, géographiquement, l’ascendance d’Antoinette se concentre au nord de Rodez, dans l’Aubrac avec 62 évènements au Nayrac, dans la vallée du Lot et quelques évènements dans d’autres paroisses plus au nord comme Florentin-la-Capelle, Le Bousquet, Cassuéjouls, Alpuech, Cantoin et Vines pour au final longer la Truyère, frontière avec le Cantal.

Les Archives Départementales de l’Aveyron ont mis en ligne beaucoup de registres paroissiaux mais également des minutes notariales anciennes, les matrices cadastrales et quelques journaux de la région, utiles pour les recherches généalogiques. Des relevés, utiles pour les généalogistes ont également été faits par le Cercle Genéalogique du Rouergue et par GeneAubrac.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :