Après Jeanne, ses enfants – #généalogie

Je vous ai parlé de Jeanne BOUSSALEU ici et . C’et grâce à l’acte de décès de sa fille, Marie Hortense BERTIER que j’ai pu découvrir toute sa vie, nottament le fait qu’elle vivait en concubinage avec Pierre BERTIER, le père de ses enfants.


Après avoir parler de Jeanne, la mère sur qui j’ai encore quelques questions, je vais vous parler des enfants BERTIER.

L’aîné, Simon est né à Marmande, en 1831. Il reviendra avec ses parents à Laillé (35) puis il s’installera à Bruz (35) Il deviendra mineur à la mine de Pont-Péan, sur la commune de Bruz (35). C’est là-bas qu’il rencontre, Anne HARELE, journalière à la mine qu’il épouse à Bruz, en novembre 1857 à l’âge de 26 ans.

Avec Anne, il aura 3 enfants, Louis, Marie et Angélique à Bruz, au village de la Fonderie entre 1859 et 1862. Jusqu’en 1866, il vit à Bruz avec sa femme. Mais après le perd toute trace de lui jusqu’à son décès en tant que terrasier n’ayant aucun domicile à  l’hôpital de Bain de Bretagne, en décembre 1886 à l’âge de 55 ans.

————–

La seconde, Marie Hortense est née à Marmande en 1832. Elle reviendra elle aussi  à Laillé puis elle s’installera en tant que tailleuse à Rennes, où elle épouse Bon Ange ALLIS le 13 mars 1850. son mari, rentier sera souvent absent. Ils auront 3 enfants : Marie Hortense, à La Guerche (35), en 1852 & Henri et Jules à Rennes en 1855 et 1856.

Elle aura aussi 2 filles naturelles non reconnues, Esther, en 1857 à Rennes et Victorine Hortense, en 1861 à Rennes.

Elle finit par s’éteindre à Rennes, rue du Champ de Mars, le 26 février 1863 à seulement 30 ans.

Mais pourquoi elle a des enfants naturels alors qu’elle est encore mariée ? As-t-elle le droit ? Fait-elle comme sa mère, qui elle aussi aurait eue une fille naturelle, Marie Louise ?

————–

La petite dernière, Louise est née en 1835 à Laillé. Mais malheureusement elle est décédée à 13 ans, le 27 avril 1849 à Rennes. Pauvre petite.

desc boussaleu.png
Arbre descendant de Jeanne BOUSSALEU (Soure :Geneanet)

Cette petite famille est vraiment très insolite.

Merci.

Romain