Léontine, la nouvelle doyenne de ma généalogie.

Je reviens avec un article concernant une de mes AAGM.


Jusqu’au 13 mars dernier, je croyais que la doyenne de ma généalogie était mon AAGM, Anna SARCIAUX, femme DUPIN, décédé en 2006 à l’âge de 93 ans.

Mais, ce jour là, j’ai décidé d’exploiter les archives du journal local de mes ancêtres, le Ouest-France.

Dans le quotidien du 11 mars 2003, il est indiqué le décès de Léontine BODIOU, veuve d’André CHATELLIER.

BODIOU Léontine 11032003
Extrait du Quotidien Ouest-France du 11/03/2003

C’est bien mon AAGM, née en 1903, épouse en seconde noces d‘ André Albert CHATELLIER.

Je demande donc son acte de décès à la mairie de Rennes que j’obtient dans la semaine.


Mon AAGM, Léontine BODIOU est décédé à 99 ans, le 9 mars 2003 à son domicile, rue de la Tauvrais. Elle devient donc la doyenne de ma généalogie.

Après une rapide recherche sur l’ami Google, j’apprends qu’une unité de soins de longue durée est présente à La Tauvrais. Mon AAGM y résidait donc en 2003.


Je vais vous conter l’histoire de Léontine.

Léontine est la fille naturelle de Marie Julienne BODIOU, elle est née à la Vollerie, sur la commune de la Mézière (35), le 27 décembre 1903. Elle est accueilli par 2 grands-frères et une grande soeur.

On la retrouve sur le recensement de 1906, à La Mézière (35) au lieu-dit de Montgerval avec sa soeur et sa mère  :

bodiou gerard 1906 la meziere montgerval p20

Elle déménage à Betton (35) puis alors qu’elle a 3 ans, sa mère se marie à Pierre Marie CHESNOT, en octobre 1907.

Un demi-frère, Armel naîtra de cette union, en 1909 à St Aubin d’Aubigné (35).

Elle perd son grand frère, Jean Baptiste GERARD, à la guerre 14-18, en 1914 at son beau-père, Pierre Marie CHESNOT décède lui aussi.

Sa mère se remarie donc, en 1917 avec Augustin SAGET.

Léontine, elle se mariera en 1928, à Vignoc (35) avec Jean Louis GUEDE, né en 1904

BODIOU Leontine 1928
Signature de Léontine en 1928

Je leur connait 4 enfants, un garçon et 3 filles (Odette, Marie & Gisèle), nées entre 1929 et 1931 à Montreuil-le-Gast (35).

Pour nourrir toute la famille, Jean Louis, son mari va travailler à la carrière de St Symphorien en tant que carrier.

Je retrouve Léontine en 1950 seulement. Elle vit alors à  » La Colaserie « , en Saint Médard sur Ille (35) et est sans-profession. Elle se marie à St Médard avec André Albert CHATELLIER, né en 1906, le 20 septembre 1950.

BODIOU Leontine
Signature de Léontine en 1950

53 ans après, je retrouve Léontine, agricultrice en retraite pour son décès, rue de la Tauvrais, à Rennes, le 9 mars 2003.


Je n’ai aucune photographie de Léontine. Je savais seulement qu’elle avait vécu à Rennes un temps et qu’elle avait vécu au moins 75 ans par le témoignage de mon père qui se souvient l’avoir vu une fois, petit.

Je n’obtient malheureusement pas d’avis de décès pour mon AAGM sur les archives du Ouest-France ,pouvant m’indiquez d’éventuels cousins à contacter afin d’obtenir plus d’informations ou une photo.


Mais j’obtient l’avis de décès d’Alain HERVÉ, décédé en 2001 à Rennes, en son domicile, 11 rue Emile Bernard, à 49 ans. Sa grand-mère, Mme Léontine CHATELLIER est mentionné dans l’avis de décès, Léontine est peut-être Léontine BODIOU. J’ai retrouvé Marie Jeanne HERVÉ, sa femme via l’annuaire mais j’hésite à prendre contact.


Je lance donc une bouteille à la mer : si vous vous avez connu Léontine CHATELLIER, née BODIOU ou l’un de ses maris : Jean Louis Guédé, André Châtellier ou un de ses enfants, Marie Guédé et Odette Guédé n’hésitez pas à me contacter. Merci d’avance


Merci de m’avoir lu.

Son arrière-arrière-petit-fils, Romain.

herve alain avis de décès
Avis de décès de M. Alain HERVÉ

2 commentaires sur “Léontine, la nouvelle doyenne de ma généalogie.

Les commentaires sont fermés.